#veganmofo 2016 (jour 1) : mon aliment préféré

corn2016-1

Excellente Journée internationale du véganisme à toutes et à tous! Aujourd’hui, c’est aussi (quelle heureuse coïncidence) le début du Vegan Month of Food, également connu sous le nom de Vegan MoFo. Yé!

Je suis végane depuis près de deux ans, et il y a plus de deux ans que je connais l’existence du Vegan MoFo. En 2014 et surtout en 2015, j’ai eu beaucoup de plaisir à lire discrètement les billets produits par la blogosphère végane montréalaise, en plus de me délecter des photos hashtaguées #veganmofo sur Instagram. En revanche, j’hésitais à participer plus activement à ce défi : parler de bouffe tous les jours pendant un mois, ça me semblait un projet ambitieux — un peu trop, peut-être, pour moi qui suis très occupée et qui ne cuisine pas forcément tous les jours (#teamrestants).

Pourtant, cette année, j’ai décidé de me lancer dans l’aventure. Ce qui a changé? Pas grand-chose, à part que j’ai décidé de ne pas m’imposer, dans la mesure du possible, de pression indue; j’entends par là que je vais faire de mon mieux pour publier le plus souvent possible au cours du mois de novembre, soit sur ce blogue, soit sur Instagram, sans pour autant me décourager si je dois sauter un jour ou deux (ou trois ou quatre). Après tout, la bouffe, la bouffe, c’est pas une raison pour se faire mal.

J’y vais donc de mon premier billet, pour lequel j’ai choisi d’interpréter à ma façon le prompt proposé par les amis du MoFo, qui s’expriment en ces termes :

What is your favourite food? Make it and share!

— les gentilles personnes du Vegan MoFo

Je vous le dis tout de suite : je n’ai pas cuisiné aujourd’hui (à part le bol de céréales et lait de soya préparé en vitesse ce matin, mais quelque chose me dit que ça ne compte pas). Qu’à cela ne tienne, je vais tout simplement vous parler de mon aliment préféré : les pâtes.

J’ai toujours beaucoup aimé les pâtes. Petite, le plat de pâtes que je mangeais le plus souvent était probablement le spaghetti sauce tomate de ma mère. J’ignore si elle suivait une recette bien précise, mais mon intuitition me dit qu’il s’agissait plutôt d’une méthode toute personnelle qu’elle adaptait en fonction de ses envies et du contenu du frigo. Il y avait tout de même quelques constantes : de mémoire, la sauce contenait généralement des oignons, de l’ail, des carottes, du céleri, des tomates en boîte, divers assaisonnements et très peu de sel; quant aux pâtes, il s’agissait presque toujours de spaghettis, al dente s’il-vous-plaît. Le résultat : un plat plein de légumes et bourratif qui plaisait à toute la famille.

Quand, à 18 ans, j’ai quitté le domicile familial (ou plutôt les domiciles familiaux, #teamdeuxmaisons), je savais très peu cuisiner et les pâtes m’ont plus d’une fois sauvé la vie. Quelques années plus tard, je devenais végane. C’est alors que j’ai découvert (et redécouvert) une multitude de plats de pâtes tous plus délicieux et faciles à préparer les uns que les autres. Je vous présente aujourd’hui quelques uns de mes préférés.

Une Sophie végane, donc, ça mange des pâtes :

En spaghetti au tofu bolognese, librement adapté de la recette de It Doesn’t Taste Like Chicken, et en sauce tomate hyper-simple, genre oignons-ail-canne de sauce-sel-et-poivre, avec des pâtes funky et un verre de lait de soya.

En sauce crémeuse-mais-santé, genre les pâtes à l’avocat de Oh She Glows, ou encore les pâtes à l’hummus de Budget Bytes.

En macaroni au fromage fait maison, qu’il s’agisse du Vegan BLT Mac & Cheese de Vegan with a Vengeance ou encore du Vegan Black Pepper Mac and Cheese de Vegan Richa.

En macaroni au fromage du resto, comme celui (deux photos valent mieux qu’une) de l’incroyable NuVegan Café, à Washington, DC (je vous en reparlerai peut-être).

En sauce à la bette à carde, comme dans cette recette d’Isa Chandra, ou en lasagne de mon cru, un peu décrisse mais délicieuse, servie sans cérémonie dans un grand bol avec de la sauce forte pour manger tranquille devant la télé.

Et finalement, en soupe tofu et nouilles ou en salade, parce que franchement, les pâtes, c’est bon partout.

Voilà — c’est tout pour ce soir! J’espère que cette première édition du Vegan MoFo sur Végane-franglais vous a plu. Si oui, croisez les doigts pour que je remette ça demain (on ne sait jamais)!

À très bientôt,

—s

 

Advertisements

4 thoughts on “#veganmofo 2016 (jour 1) : mon aliment préféré

  1. C’est un plaisir de te lire et de voir autant de photos de pâtes. C’est si bon.

    Tu m’as fait rire avec ton verre de lait qui accompagnait tes pâtes aux tomates. Je voulais te demander si c’était pour les protéines, puis je me suis dit que c’est peut-être typique de manger des pâtes avec un verre de lait. J’ai eu un flash de mon cousin et moi qui mangions cela. J’ai souvenir de fous rires trop intenses la bouche plein de spaghettis. Enfin., je t’épargne les détails. Pauvres parents.

    Like

    • Hihi, merci! Tu as très bien deviné; le verre de lait était là avant tout pour les protéines, mais aussi parce que, petite, le lait (de vache, à l’époque) était la boisson qui accompagnait la plupart de mes soupers. Je t’avoue que la combinaison lait et pâtes à la sauce rouge, en général, me fait l’effet d’un repas agréablement enfantin.

      Like

      • J’avais un peu oublié ça. Mon filleul de 6 ans demande souvent un verre de lait pour accompagner ses repas, la tradition ne s’est donc pas perdue.

        Like

  2. #veganmofo 2016: recap – Végane-franglais

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s